Parlons Mobilité

Question : Transport collectif : fréquence

La réponse de Charles Fournier (Un Nouveau Souffle) :

Notre liste ne peut pas s’engager sur une telle fréquence (tous les 15 minutes au moins) qui ne serait guère adaptée à la réalité des lignes du réseau régional de trains et cars du Centre-Val de Loire, baptisé “Rémi”. Mais nous considérons effectivement qu’adapter les horaires, les correspondances et les dessertes aux besoins des usagers est primordial.

Afin d’assurer la continuité des transports dans l’ensemble du territoire, nous souhaitons nous appuyer à la fois sur les élus locaux, les associations et les usagers, afin de mettre en place des comités de mobilités.

Nous croyons dans l’expertise d’usage développée par les voyageurs réguliers et les collectifs de défense des usagers. Ces comités de mobilités seraient implantés dans chaque bassin de vie. Ce serait pour nous des espaces de concertation des usagers, au sein desquels ils pourront participer à la conception et à la mise en œuvre des projets d'une part et, d'autre part, faire remonter des défaillances grâce à leur proximité avec le terrain.

Par exemple, dans le Loiret, les horaires et dessertes du TER Paris-Nevers mériteraient d’être totalement repensés. La ligne a été reprise par la région Centre-Val de Loire en 2018, avec les lignes Paris-Bourges et Paris-Orléans-Blois-Tours, dans le cadre de l’accord avec l'Etat sur le transfert de la gestion des trains d'équilibre du territoire (TET ou Intercités). L’enjeu est double puisque renforcer cette ligne permettrait de désenclaver l’Est du Loiret en offrant une liaison régulière avec Montargis et Nevers, où se trouvent des correspondances pour Moulins, Clermont-Ferrand, Dijon… sans avoir à repasser par Paris.

Il faudra également repenser les amplitudes horaires des trains et bus en particulier le soir et possiblement le matin, là aussi à réfléchir en fonction des besoins réels des usagers existants et potentiels, et pour permettre au plus grand nombre d’opter pour ces transports collectifs publics plutôt que pour la voiture, alors que la tendance a été inversé dans la région ces dernières années notamment en soirée.

Dans cet esprit également, nous souhaitons que la Région s’empare de l’étude réalisée par SNCF Réseau sur les “Services Express Métropolitains”, sortes de RER autour des étoiles ferroviaires de Tours et d’Orléans.

La question

Les transports collectifs en France sont trop souvent fournis pour des trajets très spécifiques sans être adaptés aux déplacements de la vie courante. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à travailler pour augmenter la fréquence de toutes les lignes de train et de car dans la région à au moins toutes les 15 minutes et augmenter l’amplitude horaire du service, plus tôt le matin et plus tard le soir ?


Pour signaler une omission ou une erreur, contactez-nous par twitter ou mél.

Si vous êtes élu, candidat, membre d'une liste ou d'un parti politique, nous vous invitons à télécharger notre liste de dix questions et de nous envoyer vos réponses en cliquant ici.


Depuis 2020 l'association des Mobilitains s'est fixé comme objectif de contacter l'ensemble des candidats lors des campagnes électorales. Les Mobilitains souhaitent mettre en avant les visions des différents candidats concernant leurs perspectives d’évolution au sujet de la mobilité dans leur région et sur le territoire de la France métropolitaine.

Association 1901, les Mobilitains militent pour un système de transport équilibré dans la région nantaise, au Pays de la Loire et sur tout le territoire français. Nous sommes soutenus à 100% par vous, nos concitoyens, et c’est votre voix qui nous permet de porter la nôtre. Faites un geste au niveau qui vous semble mieux : donnez nous la force d’agir pour vous !

J'adhère

Nous avons choisi une approche différente. Voulez-vous nous soutenir ? À la différence de beaucoup d'associations militantes, nous avons volontairement choisi de ne pas fixer d'adhésion minimum. La transition écologique est au cœur des enjeux et les mobilités actives et douces font partie de la solution. Aidez-nous à faire en sorte que les promesses, les engagements se transforment en action. Toutes les contributions sont importantes, nous ne pouvons pas agir seuls. Soutenez-nous dés maintenant et faites avancer la mobilité.

J'adhère

Votre adhésion ou don donne droit à un crédit d'impôt de 67 % selon votre situation fiscale.