Parlons Mobilité

Question : Transport collectif : fréquence

La réponse de Christelle Morançais (Majorité régionale, union de la droite et du centre) :

1 - Sur le Réseau Aléop-TER

La première qualité d’un service de transport pour les usagers, c’est sa fréquence. Durant ce mandat,nous avons augmenté de près de 15% le nombre de trains qui circulent. Plus de trains, c’est un meilleur service. Et les résultats sont là : avant la crise sanitaire, la fréquentation de nos TER était en hausse de 11% pour les abonnés et de 40% pour les occasionnels, grâce au cadencement horaire généralisé en 2017 et qui avait été une étape importante pour le réseau TER ligérien, en proposant une offre plus lisible pour les voyageurs. Exemples : Nantes – Ancenis : + 32 % ; Nantes – Clisson : + 10 % et Nantes – Saint-Gilles/Pornic : + 30%...

Fin 2020, nous avons conclu un protocole d’accord avec la SNCF qui a permis, pour la première fois, d’obtenir une baisse sensible des coûts SNCF pour la circulation des trains de 10% dès 2021 et pour les années suivantes ainsi qu’une augmentation de près de 11% des trains circulés d’ici 2023, dont +5% dès 2021. Cette convention a permis des trains en plus dès décembre 2020 sur plusieurs axes, dont Nantes-Angers qui bénéficie de 4 allers/retours supplémentaires de bout en bout avec arrêts à Ancenis auxquels s’ajoutent 4,5 allers-retours sur le trajet Nantes-Ancenis.

Par ailleurs, l’offre a été renforcée depuis le 29 mars 2021 sur la ligne Nantes – Clisson – Cholet, avec la fin des travaux, qui est passée de 5 à 9 allers-retours / jour grâce à la modernisation des infrastructures ferroviaires pour laquelle la Région est intervenue à plus de 70%.

Pour optimiser le réseau Aléop en TER, la Région fait le choix de développer l’offre de transport en creux de journée. Tous les motifs de déplacements (professionnels, récréatifs, touristiques, associatifs…) et tous les usagers doivent être pris en compte dans l’offre de transport.

Nos Propositions

  • Dans les 10 ans à venir, augmentation de 67% l’offre de transport sur le réseau Aléop en TER, en prenant le parti de mettre en place une offre cadencée continue sur toute la journée en semaine :
    • Au minimum un train circulera par heure par gare dans les deux sens, de 6h à 20h sauf exception sur quelques gares où le potentiel de fréquentation reste très faible.
    • D’ici 10 ans, 300 trains supplémentaires chaque jour, par rapport à 2020 (ce qui portera à plus de 800 le nombre de circulations ferroviaires, en moyenne journalière, en semaine).
    • L’offre en heures de pointe sera maintenue et l’offre du week-end significativement renforcée (soit un quasi-doublement de l’offre week-end en nombre de trains, + 94 % par rapport à 2020).
  • Mise en place d’une tarification solidaire tenant compte des ressources réelles et harmonisée tant sur le routier que le ferroviaire.
  • Mise en place de la gratuité pour tous les accompagnants de personne en situation de handicap ou personne âgées à mobilité réduite.

2 – Sur le réseau Aléop-Car

Les 125 lignes de car interurbaines, issues du transfert des Départements en 2017, en plus des 8 lignes routières que la Région organisait déjà auparavant, véhiculent 14 Millions de passagers par an, avec une offre de 19 Millions de kilomètres par an. Chaque réseau s’est développé de manière spécifique autour des grands centres urbains de chaque département. Ces lignes remplissent un rôle majeur dans la connexion des communes des aires urbaines avec l’offre des transports collectifs urbains.

Nos Propositions

  • Sur les lignes autocars interurbaines à fort potentiel : doublement de l’offre de ces lignes d’ici 2030 (en volume kilométrique global) et fiabilisation des temps de parcours (par l’usage des voies réservées, la priorité aux feux, le développement d’arrêts connectés à des parkings permettant du rabattement P+R interurbain).
  • D’ici 2030, développement du service de Transport à la demande (TAD) : 5j/7, 7h-19h sur tout le territoire.

La question

Les transports collectifs en France sont trop souvent fournis pour des trajets très spécifiques sans être adaptés aux déplacements de la vie courante. Si vous êtes élu, vous engagez-vous à travailler pour augmenter la fréquence de toutes les lignes de train et de car dans la région à au moins toutes les 15 minutes et augmenter l’amplitude horaire du service, plus tôt le matin et plus tard le soir ?


Pour signaler une omission ou une erreur, contactez-nous par twitter ou mél.

Si vous êtes élu, candidat, membre d'une liste ou d'un parti politique, nous vous invitons à télécharger notre liste de dix questions et de nous envoyer vos réponses en cliquant ici.


Depuis 2020 l'association des Mobilitains s'est fixé comme objectif de contacter l'ensemble des candidats lors des campagnes électorales. Les Mobilitains souhaitent mettre en avant les visions des différents candidats concernant leurs perspectives d’évolution au sujet de la mobilité dans leur région et sur le territoire de la France métropolitaine.

Association 1901, les Mobilitains militent pour un système de transport équilibré dans la région nantaise, au Pays de la Loire et sur tout le territoire français. Nous sommes soutenus à 100% par vous, nos concitoyens, et c’est votre voix qui nous permet de porter la nôtre. Faites un geste au niveau qui vous semble mieux : donnez nous la force d’agir pour vous !

J'adhère

Nous avons choisi une approche différente. Voulez-vous nous soutenir ? À la différence de beaucoup d'associations militantes, nous avons volontairement choisi de ne pas fixer d'adhésion minimum. La transition écologique est au cœur des enjeux et les mobilités actives et douces font partie de la solution. Aidez-nous à faire en sorte que les promesses, les engagements se transforment en action. Toutes les contributions sont importantes, nous ne pouvons pas agir seuls. Soutenez-nous dés maintenant et faites avancer la mobilité.

J'adhère

Votre adhésion ou don donne droit à une réduction d'impôt de 66 % selon votre situation fiscale.